Trafic de cocaïne en Australie: une Québécoise devrait subir son procès en août

La Québécoise Mélina Roberge, l’une des trois accusés dans une affaire de trafic d’une importante quantité de cocaïne en Australie, devrait subir son procès en août. La jeune femme de 23 ans avait été arrêtée en août dernier à Sydney sur un bateau de croisière, en même temps qu’un homme et une autre Québécoise, Isabelle Lagacé, avec laquelle elle partageait sa cabine. De retour en cour vendredi matin devant le juge Anthony Blackmore, Mélina Roberge n’a pas fourni de réponse à l’accusation, mais puisqu’elle a consenti pour le moment à fixer la date du début du procès au 28 août, on peut tenir pour acquis qu’elle plaide non coupable, a indiqué un employé du greffe de la Cour de Sydney. Elle va demander à un juge jeudi prochain d’être remise en liberté en attendant la suite des procédures criminelles. Quant à Isabelle Lagacé, âgée de 28 ans, elle avait plaidé coupable en décembre. Devant le tribunal vendredi, il a été convenu qu’elle reviendra en cour le 30 juin pour la détermination de sa peine, selon les informations du greffe. Sa demande de remise en liberté sous caution a été refusée.