Référendum sur la présence de Blancs à Kahnawake

Le Conseil mohawk de Kahnawake a annoncé lundi qu’il tiendrait sous peu un référendum sur la présence de résidents non autochtones au sein de la réserve, officiellement interdite, mais tolérée jusqu’à tout récemment. Un couple de Kahnawake formé d’un Mohawk et d’une Québécoise « de souche » a été victime d’intimidation et de vandalisme au cours des derniers mois. Même si ses trois enfants et son mari sont mohawks, Terri McComber n’a pas sa place dans la réserve, selon ceux qui s’opposent à sa présence et à celles d’autres familles dans une situation semblable. « Le référendum vient du désir de déterminer si la communauté soutient le principe de la possibilité pour les conjoints ou époux qui ne sont pas issus des Premières Nations de vivre dans la réserve », a indiqué le grand chef Michael A. Delisle fils.