En bref - Bellemare interrogé à son tour

Québec — L'ex-ministre de la Justice Marc Bellemare a été interrogé hier par l'avocat du premier ministre Jean Charest à l'occasion d'une étape préalable au procès pour diffamation qui les opposera.

M. Charest, qui accuse M. Bellemare d'avoir tenu des propos diffamatoires, s'était prêté au même exercice l'été dernier. L'avocat de M. Bellemare, Jean-François Bertrand, a affirmé que la rencontre, qui se déroulait à huis clos, s'était bien passée. Lors de l'interrogatoire, il a toutefois soulevé certaines objections dont il n'a pas voulu révéler la nature. En avril dernier, M. Charest a intenté une poursuite contre M. Bellemare à qui il réclame un dédommagement de 700 000 $ pour avoir tenu des propos diffamatoires. M. Bellemare a lui-même riposté avec une poursuite de 900 000 $ pour atteinte à sa réputation.