Les voies partagées du tramway sont du ressort de la Ville de Québec, selon Legault

Illustration du tramway tirée d'une vidéo présentée par la Ville de Québec lundi.
Photo: YouTube / Tramway de Québec Illustration du tramway tirée d'une vidéo présentée par la Ville de Québec lundi.

Le premier ministre François Legault fait un pas de côté dans le dossier du tramway, laissant la Ville de Québec libre de juger de la pertinence d’une voie partagée et de l’acceptabilité sociale de son projet.

« L’aménagement des détails du tramway de Québec, c’est la responsabilité de la Ville de Québec », a déclaré le premier ministre lors d’un point de presse mardi après-midi. « Ce qu’on va demander au maire de Québec, c’est tout simplement de s’assurer qu’il y a une acceptabilité sociale du projet. »

Quant à savoir comment cette acceptabilité sociale pourrait être mesurée, M. Legault a dit qu’il appartenait au maire Bruno Marchand de l’établir. « Ce n’est pas le gouvernement du Québec qui va s’occuper de ça. »

Vers une adoption des décrets demain

 

La semaine dernière, le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) avait exprimé son malaise sur la présence d’une voie partagée dans le quartier Montcalm qui risquait de déranger les automobilistes.

Cette sortie avait déclenché une levée de boucliers dans le monde municipal, les élus locaux y voyant un empiètement dans leurs champs de compétence.

 

Déjà lundi, le ministre avait fait baisser la pression en annonçant qu’il était favorable à l’adoption des décrets mercredi.

Avec la collaboration de François Carabin

À voir en vidéo