Réduire les taxes sur l’essence est une «mauvaise idée», assure Eric Girard

Une baisse des taxes sur l’essence ne réduirait peut-être même pas les prix à la pompe, a dit le ministre Girard.
Jacques Boissinot La Presse canadienne Une baisse des taxes sur l’essence ne réduirait peut-être même pas les prix à la pompe, a dit le ministre Girard.

Réduire les taxes sur l’essence, comme le demande le Parti conservateur d’Éric Duhaime, est une « mauvaise idée », a déclaré le ministre des Finances, Eric Girard, vendredi.

M. Duhaime a demandé au gouvernement de donner un répit aux automobilistes qui sont frappés durement par la hausse draconienne du prix de l’essence à la pompe.

À entendre Eric Girard vendredi matin au Salon bleu, on a vite compris que ce ne serait pas dans son budget qui sera déposé mardi prochain.

 

« Mon Dieu ! a-t-il lancé. Quelle mauvaise idée ! »

Il a laissé entendre que le prix élevé des carburants pourrait aider le Québec à réduire sa dépendance au pétrole et diminuer ses émissions de gaz à effet de serre (GES), conformément à ses engagements internationaux.

En outre, même si le Québec réduisait la TVQ ou la Taxe sur les carburants, cela ne se traduirait peut-être même pas par une baisse des prix à la pompe. « Les marges [bénéficiaires] des pétrolières pourraient augmenter », a argué le ministre.

À voir en vidéo