Ce qu’il faut savoir sur le passeport vaccinal de Québec

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé la création d’un passeport vaccinal au Québec dès cet automne afin d’éviter un nouveau confinement généralisé en cas de nouvelles éclosions de COVID-19. En voici les grandes lignes.

 
  • Le passeport vaccinal n’entrera en vigueur qu’à la fin de l’été, à compter du 1er septembre, quand tous les Québécois qui le souhaitent auront eu l’occasion de recevoir deux doses de vaccin.
  • Il ne sera utilisé que lors d’éclosions, et seulement dans un secteur ou un territoire donné.
  • Le passeport vaccinal ne sera demandé que pour accéder à des services non essentiels, selon deux niveaux de risque : élevé (gyms, sports de contact, bars, etc.) ou modéré (salles de spectacles, lieux culturels, etc.).
  • Lors d’éclosions de COVID-19, l’accès à certains lieux sera ainsi permis seulement aux individus ayant obtenu deux doses de vaccin contre la COVID-19.
  • De même, l’accès à ces lieux sera complètement interdit aux individus n’ayant pas obtenu de dose de vaccin contre la COVID-19 si la situation épidémiologique se détériore.
  • L’accès aux services et commerces essentiels sera toujours garanti à l’ensemble de la population, a insisté le ministre Dubé.

À voir en vidéo