Près de 50 000 personnes infectées par la COVID-19 au Québec

On recense désormais 1331 personnes soignées alors que 178 patients sont toujours aux soins intensifs.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir On recense désormais 1331 personnes soignées alors que 178 patients sont toujours aux soins intensifs.

Les faits saillants du jour

  • 74 nouveaux décès dus à la COVID-19, pour un total de 4302;
  • 543 nouveaux cas confirmés, pour un total de 49 702;
  • 1331 personnes hospitalisées, dont 178 aux soins intensifs;
  • 15 618 personnes rétablies.
  • La ministre de la Justice, Sonia LeBel, a annoncé la réouverture graduelle des activités judiciaires au Québec à partir du 1er juin.

Le nombre de personnes ayant contracté la COVID-19 est sur le point de franchir la barre des 50 000 personnes au Québec avec l’ajout de 563 nouveaux cas jeudi.

Au cours des dernières 24 heures, le nombre de personnes infectées a atteint 49 702 et les décès ont crû de 74 pour un total de 4302, selon le dernier bilan diffusé par le gouvernement.

On recense en outre 47 hospitalisations de moins que la veille avec désormais 1331 personnes soignées alors que 178 patients sont toujours aux soins intensifs.

En conférence de presse, le premier ministre François Legault a reconnu que le nombre de décès demeurait préoccupant mais a souligné que « la situation allait bien » et qu’il y avait peu de transmission communautaire à l’extérieur des résidences pour aînés.

Parmi les 2600 résidences pour aînés du Québec, 340 ont au moins un cas de COVID-19 dont 41 établissements avec un nombre significatif de personnes malades.

Pour convaincre un maximum de personnes devenir préposés aux bénéficiaires, M. Legault a enjoint les Québécois à lire le roman « Traverser la nuit » de Marie Laberge qui se déroule en milieu d’hébergement. « Si vous voulez faire une différence dans la vie des gens, engagez-vous », a-t-il dit. Le gouvernement estime avoir besoin de 10 000 employés de plus dans le réseau.

Reprise graduelle des activités judiciaires à compter du 1er juin

Pour la première fois, le premier ministre était accompagné à la rencontre de 13 h par la ministre de la Justice, Sonia Lebel, qui a dévoilé son plan pour la réouverture des Palais de justice. Depuis leur fermeture il y a trois mois, seules les causes urgentes ont été traitées, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Un premier procès virtuel s’est notamment tenu, la semaine dernière, à Trois-Rivières dans un dossier de droit familial et il y en a eu d’autres depuis, a souligné Mme Lebel.

La reprise va reposer « en grande partie sur la technologie », a dit la ministre en se réjouissant que la crise sanitaire ait déjà permis d’accélérer la mise à jour technologique dans le monde judiciaire. « La justice ne redeviendra plus ce qu’elle était », a-t-elle dit.

« Les Palais de justice seront prêts pour le 1er juin », a-t-elle annoncé en mentionnant que les salles d’audience seraient désormais équipées de désinfectants et de panneaux de protection, notamment.

 

À voir en vidéo