Bernard Landry: des funérailles d’État pour un brave

Bernard Landry et Ted Moses sont parvenus en 2002 à conclure un accord historique, qui sert depuis de «modèle pour le reste du Canada et à l’étranger».
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Bernard Landry et Ted Moses sont parvenus en 2002 à conclure un accord historique, qui sert depuis de «modèle pour le reste du Canada et à l’étranger».

L’ancien grand chef de la nation crie Ted Moses s’adonnait à la chasse mardi. À son retour, il a appris avec consternation le décès d’un « ami et frère » : Bernard Landry.

« Il me manquera beaucoup », a dit le signataire de la Paix des Braves mercredi. « Je suis très attristé par le décès de mon ami et frère, l’ancien premier ministre Bernard Landry. Notre relation était basée sur la confiance et le respect, et elle a servi de fondement à la nouvelle relation qui s’est établie entre les Cris et le Québec. »

Animés de « la même confiance », M. Landry et M. Moses sont parvenus en 2002 à conclure un accord historique, qui sert depuis de « modèle pour le reste du Canada et à l’étranger ».

« Nous venons tous de perdre un ami », a ajouté le gouvernement de la nation crie, tout en souhaitant « un repos bien mérité, pour un brave qui a bien servi son peuple et sa patrie ».

À l’instar de celle de M. Moses, de nouvelles voix se sont élevées afin de rendre hommage à Bernard Landry mercredi.

L’ex-premier ministre Philippe Couillard, qui est actuellement à l’extérieur du pays, a souligné dans un message écrit à La Presse canadienne que le Québec venait de perdre « un grand homme d’État ».

À l’Assemblée nationale, Gabriel Nadeau-Dubois a salué l’immense contribution de l’ancien élu du Parti québécois « au service public ». « M. Landry a été un monument de l’histoire du Québec, il fait partie d’une génération de bâtisseurs », a déclaré le co-porte-parole de Québec solidaire.

Au Parlement fédéral, les députés, y compris le premier ministre Justin Trudeau, ont observé mercredi après-midi une minute de silence en mémoire du 28e premier ministre du Québec. Le député conservateur Gérard Deltell a rendu un hommage bien senti au « patriote » natif de Saint-Jacques-de-Montcalm. Celui-ci a tiré de leur siège tous les membres des Communes.

Les funérailles d’État de l’ancien premier ministre seront célébrées, à la basilique Notre-Dame de Montréal, mardi prochain à 14 h. Les citoyens pourront offrir leurs condoléances à sa veuve, Chantal Renaud, ainsi qu’à ses trois enfants, Julie, Philippe et Pascale, à l’Assemblée nationale samedi, puis à la basilique Notre-Dame, à Montréal, lundi.

2 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 8 novembre 2018 08 h 25

    Magnifique!

    Magnifique photo. Une image vaut mille mots! Merci.

    M.L.

  • Marie Nobert - Abonnée 9 novembre 2018 00 h 03

    «Vogue, vogue tout le long de la rivière (la Richelieu) »

    Vogue, vogue «ton» joli petit bateau.»

    «Maintenant me voilà capitaine
    Sur un joli, joli vaisseau
    Je dépasse déjà la soixantaine
    Et puis je suis toujours sur l'eau
    Chaque nuit les yeux sur les étoiles
    Je sens mon coeur bien balloté
    Je revois «ton» p'tit bateau à voiles
    Bâti jadis dans l'atelier (Québec).»

    Salut! Bernard.

    JHS Baril

    Ps. Le «petit bateau» de Bernard s'appellait «15 novembre», mais qui...