Le PQ veut réformer les congés parentaux

Le PQ donnerait aux parents la possibilité de reporter un maximum de 20 jours jusqu’à l’entrée de l’enfant à la maternelle.
Photo: iStock Le PQ donnerait aux parents la possibilité de reporter un maximum de 20 jours jusqu’à l’entrée de l’enfant à la maternelle.

Dans une énième mesure ciblant les familles, le Parti québécois (PQ) suggère d’amender le programme des congés parentaux pour permettre aux familles d’étaler les congés dans le temps, tout en haussant le nombre de congés offerts aux pères et aux parents adoptifs.

Concrètement, le PQ donnerait aux parents la possibilité de reporter un maximum de 20 jours jusqu’à l’entrée de l’enfant à la maternelle. Les parents adoptifs auraient quant à eux accès au même nombre de congés que les parents biologiques, ce qui n’est pas le cas actuellement. Enfin, les pères auraient droit à deux semaines de plus de congé de paternité, soit sept semaines au lieu de cinq.

Le parti dit vouloir ainsi mener la « première grande réforme » du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) depuis sa création en 2006. Il fait valoir que « la société a évolué » et qu’il faut « évoluer en ce sens ».

Ce ne serait toutefois pas la première fois qu’un parti tente de bonifier le programme. Plus tôt cette année, le gouvernement libéral avait annoncé des mesures pour rendre le programme plus flexible et plus généreux, mais son projet de loi n’a finalement pas été adopté.