Louise Beaudoin décorée par François Hollande

Louise Beaudoin
Photo: Télé-Québec Louise Beaudoin

Le 6 février prochain, l’ancienne ministre du Parti québécois Louise Beaudoin deviendra l’une des très rares personnalités québécoises à accéder au rang de grand officier de la Légion d’honneur. Celle qui a oeuvré aux relations entre la France et le Québec depuis le début des années 1970 dans le gouvernement de René Lévesque recevra cette décoration des mains mêmes du président François Hollande dans les salons de l’Élysée.

Louise Beaudoin deviendra ainsi la première ministre québécoise à accéder à ce rang, jusque-là réservé à quelques rares premiers ministres, comme René Lévesque et Robert Bourassa. Les autres, comme Lucien Bouchard, Bernard Landry et Jean Charest, ont généralement l’ordre de Commandeur. L’ancienne ministre des Relations internationales et de la Culture avait reçu ces derniers insignes en 2004 des mains du président de l’Assemblée nationale Jean-Louis Debré.

« Il s’agit d’une consécration de mon implication dans les relations France-Québec. Ça termine bien une carrière consacrée à cette amitié », nous a-t-elle confié. La décision relève d’un décret présidentiel. Parmi les Canadiens, seul l’homme d’affaires Paul Desmarais avait reçu en 2008, des mains de son ami personnel, le président Nicolas Sarkozy, le grade suprême de grand-croix, sans passer par celui de grand officier. Le 6 février, à l’Élysée, on attend plusieurs représentants politiques français amis de longue date du Québec et de Louise Beaudoin. Lyne Beauchamp, la déléguée générale du Québec à Paris, sera présente et recevra ensuite Louise Beaudoin à la délégation.


 
4 commentaires
  • François Beaulne - Abonné 20 janvier 2017 13 h 50

    Distinction bien méritée

    Merci à Louise Beaudoin pour sa contribution excepionnelle aux relations France-Québec dans un contexte où nous avions bien besoin de sentir l'appui et l'accompagnement de la mère patrie. N'eût été du Général de Gaulle, fondateur de la France Libre, le Québec n'aurait sans doute pas eu le rayonnement et l'attention internationale dont il bénéficie aujourd'hui.
    Louise Beaudoin aura contribué à ce rayonnement et c'est tout à l'honneur du Président Hollande de reconnaître sa contribution.

    • Richard Swain - Abonné 21 janvier 2017 12 h 05

      Tout à fait, François Beaulne !

  • Colette Pagé - Inscrite 20 janvier 2017 17 h 55

    Distinction discutable de Power Corporation !

    Parmi les Canadiens, seul l’homme d’affaires Paul Desmarais avait reçu en 2008, des mains de son ami personnel, le président Nicolas Sarkozy, le grade suprême de grand-croix, sans passer par celui de grand officier.

    Hormis avoir reçu à Sagard le Président Sarkoz durant sa traversée du désert et l'avoir encouragé à poursuivre sa carrière politique sur quelle mérite reposerait cette décoration ?

    Se pourrait-il que le financier montréalais ait contribué à la caisse électorale du candidat ? En retour de quoi, cette surprenante gratitude.

  • Alice Brisebois Raby - Abonné 20 janvier 2017 19 h 10

    Félicitations !

    Cet honneur vous revient et il souligne à sa façon l'engagement des femmes du Québec pour la nation française d'Amérique.
    Merci Louise Beaudoin .

    Alice Brisebois