Vol de documents confidentiels: Yan Plante démissionne

Le premier ministre Couillardavait refusé, mercredi, de limoger Yan Plante, même si celui-ci aurait admis avoir subtilisé des documents confidentiels à son ex-employeur, la CAQ.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Le premier ministre Couillardavait refusé, mercredi, de limoger Yan Plante, même si celui-ci aurait admis avoir subtilisé des documents confidentiels à son ex-employeur, la CAQ.

Au cœur d’une controverse autour d’un vol allégué de documents à la Coalition avenir Québec (CAQ), un des conseillers du premier ministre Philippe Couillard, Yan Plante, responsable des enjeux stratégiques et événements spéciaux, a remis sa démission jeudi.

 

« Je vous informe avoir remis ma démission au premier ministre du Québec […] Au cours des derniers jours, de fausses allégations et des propos mensongers circulent à mon sujet de la part de mon ancien employeur, la CAQ. J’ai pris la décision de me retirer de mes fonctions afin de consacrer toutes mes énergies à défendre ma réputation et mon intégrité », peut-on lire dans une déclaration obtenue par les médias.

On apprenait mercredi que Yan Plante aurait admis, dans une lettre datée du 9 septembre, avoir subtilisé des documents confidentiels à son ex-employeur, la Coalition avenir Québec (CAQ).

Plus de détails suivront.

À voir en vidéo