Patricia Tulasne sera candidate aux élections municipales

Patricia Tulasne a été porte-parole des Courageuses, qui regroupait une vingtaine de femmes affirmant avoir été agressées par Gilbert Rozon entre 1982 et 2016.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Patricia Tulasne a été porte-parole des Courageuses, qui regroupait une vingtaine de femmes affirmant avoir été agressées par Gilbert Rozon entre 1982 et 2016.

Comédienne et porte-parole du regroupement Les Courageuses, Patricia Tulasne fait le saut en politique municipale. Elle sera candidate à la mairie de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve lors des élections du 7 novembre prochain, sous la bannière du Ralliement pour Montréal, le parti dirigé par Marc-Antoine Desjardins.

« Les gens qui me connaissent savent que je n’ai pas peur de foncer et de me battre pour la justice sociale et pour une société que je veux meilleure », a fait valoir Patricia Tulasne lors d’une conférence de presse en compagnie de Marc-Antoine Desjardins et des autres candidats de Ralliement pour Montréal.

Patricia Tulasne a été porte-parole des Courageuses, qui regroupait une vingtaine de femmes affirmant avoir été agressées par Gilbert Rozon entre 1982 et 2016. En avril dernier, elle a intenté une poursuite civile de 1,6 million contre M. Rozon, qu’elle accuse de l’avoir violée en 1994.

Résidente de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve depuis près de 20 ans, Patricia Tulasne a déploré qu’au fil du temps, les problèmes rencontrés par les résidents de cet arrondissement ne se soient pas résorbés. « Au contraire, ils se sont aggravés », a-t-elle indiqué.

La candidate a pris plusieurs engagements, promettant notamment de lutter contre le gaspillage de fonds publics et de s’attaquer aux problèmes de pauvreté, d’itinérance, de toxicomanie, d’exploitation sexuelle et d’insalubrité des logements.

Connue pour son implication dans la défense des animaux, la candidate propose de créer un centre animalier éthique afin d’accueillir les animaux abandonnés et d’aménager un boisé pour permettre aux propriétaires de chiens de faire de l’exercice avec leur animal.

Ce n’est pas la première fois que Patricia Tulasne tente de se faire élire. En 2013, elle avait été candidate à la mairie de Montréal à titre d’indépendante.

Le chef de Ralliement pour Montréal, Marc-Antoine Desjardins, a aussi annoncé les candidatures de Briana McCarty, de Jean-David Prophète et de Mamoun Ahmed, qui défendront les couleurs de son équipe lors des élections de l’automne.

À voir en vidéo