La conseillère de Projet Montréal Laurence Lavigne Lalonde sera candidate dans un autre arrondissement

Laurence Lavigne Lalonde a indiqué qu’elle n’habite plus le district de Maisonneuve-Longue-Pointe et qu'elle souhaite que les citoyens soient représentés par une personne qui côtoie quotidiennement ses quartiers et qui soit plus présente qu’elle dans les ruelles et les fêtes de quartier.
Photo: Projet Montréal Laurence Lavigne Lalonde a indiqué qu’elle n’habite plus le district de Maisonneuve-Longue-Pointe et qu'elle souhaite que les citoyens soient représentés par une personne qui côtoie quotidiennement ses quartiers et qui soit plus présente qu’elle dans les ruelles et les fêtes de quartier.

La conseillère de Projet Montréal et responsable de la transition écologique au comité exécutif, Laurence Lavigne Lalonde, a annoncé lundi son intention de ne pas solliciter un autre mandat de conseillère dans le district de Maisonneuve-Longue-Pointe qu’elle représente depuis 2013. Elle sera toutefois candidate dans un autre arrondissement lors des élections de novembre prochain.

Laurence Lavigne Lalonde a indiqué sur sa page Facebook qu’elle n’habitait plus le district de Maisonneuve-Longue-Pointe et souhaitait que les citoyens soient représentés par une personne qui côtoie quotidiennement ses quartiers et qui soit plus présente qu’elle dans les ruelles et les fêtes de quartier. « Depuis la naissance de mes filles, j’ai le désir de mieux conjuguer travail-famille-transport actif », ajoute-t-elle.

Mme Lavigne Lalonde précise qu’elle relèvera un « nouveau défi » à Projet Montréal. Au parti, on précise qu’elle ne quitte pas la vie politique puisqu’elle sera candidate sous la bannière de Projet Montréal dans un autre arrondissement.

Une candidate a déjà manifesté son intérêt pour briguer le poste de conseillère dans Maisonneuve-Longue-Pointe sous la bannière de Projet Montréal. Il s’agit d’Alia Hassan-Cournol. Directrice générale de l’organisme Accueil liaison pour arrivants (ALPA), Mme Hassan-Cournol se décrit comme une « fille de l’Est » engagée dans sa communauté et plaidant pour la justice sociale, la lutte contre les inégalités et le développement de moyens de transport durables et efficaces pour l’est de Montréal.

Si sa candidature est retenue au terme de l’assemblée d’investiture, Mme Hassan-Cournol affrontera la candidate d’Ensemble Montréal et cofondatrice et directrice de l’organisme l’Université dans la Nature, Emilia Tamko.

À voir en vidéo: