Le Bloc québécois détaille sa proposition de taxe carbone

Trois-Rivières — Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a détaillé dimanche sa proposition pour transformer la péréquation en une « bourse d’excellence » pour les provinces peu polluantes. Le Bloc entend ainsi taxer sévèrement les provinces où les émissions de gaz à effet de serre sont supérieures à la moyenne nationale, puis verser le fruit de cette taxe aux provinces ayant une bonne performance environnementale, comme le Québec. De plus, la taxe carbone serait carrément abolie dans les provinces les plus vertes. Ces nouveaux transferts viendraient pratiquement remplacer l’actuel système de péréquation, qui provient de l’impôt sur le revenu et que le chef bloquiste voit comme un « chèque d’assistance ». M. Blanchet y voit l’occasion de créer un puissant incitatif pour les provinces à entreprendre sérieusement un virage écologiste, tout en baissant les impôts de tous les Canadiens.