Forte participation prévue aux élections provinciales

De gauche à droite: le chef du NPD Joe Byrne, le chef progressiste-conservateur Dennis King, le chef vert Peter Bevan-Baker et le chef libéral Wade MacLauchlan.
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne De gauche à droite: le chef du NPD Joe Byrne, le chef progressiste-conservateur Dennis King, le chef vert Peter Bevan-Baker et le chef libéral Wade MacLauchlan.

Les électeurs à l’Île-du-Prince-Édouard sont appelés aux urnes mardi pour élire leur prochain gouvernement provincial.

Les bureaux de scrutin seront ouverts à compter de 9 h et fermeront à 19 h.

Les observateurs prévoient une participation élevée à ce scrutin, comme ce fut souvent le cas dans cette province. Plus de 36 % des électeurs éligibles ont déjà voté par anticipation, ce qui fait entrevoir un taux de participation supérieur à 80 %.

Au cours des derniers mois, plusieurs maisons de sondage ont prévu que le Parti vert du chef Peter Bevan-Baker avait de bonnes chances de former le prochain gouvernement. Jamais dans l’histoire du Canada un gouvernement n’a été dirigé par le Parti vert.

À la dissolution de l’Assemblée législative, les verts détenaient deux des 27 sièges.

Le Parti libéral est au pouvoir à l’Île-du-Prince-Édouard depuis l’élection de Robert Ghiz en 2007. Le premier ministre sortant, Wade MacLauchlan, dirige le gouvernement depuis 2015.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Dennis King, n’est en poste que depuis février dernier, ayant remplacé James Aylward qui a démissionné en septembre dernier. Son parti avait huit sièges lorsque les élections ont été déclenchées.

C’est Joe Byrne qui dirige le Nouveau Parti démocratique (NPD) qui n’a jamais été au pouvoir à l’Île-du-Prince-Édouard.