Ottawa et Terre-Neuve-et-Labrador collaborent pour les services en français

L’entente coïncide avec le 25e anniversaire de la coopération entre les gouvernements provincial et fédéral pour les services en français.
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne L’entente coïncide avec le 25e anniversaire de la coopération entre les gouvernements provincial et fédéral pour les services en français.

Les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador ont annoncé une entente de cinq ans visant à améliorer l’accès aux programmes et aux services en français dans la province.

La nouvelle entente de collaboration sur les services en français pour la période de 2018-2019 à 2022-2023 prévoit un financement de 3,5 millions de dollars sur cinq ans, soit 700 000 dollars par année, répartis également entre les deux gouvernements.

Selon Patrimoine canadien, l’entente vise plus précisément « à développer, à renforcer et à offrir les services provinciaux dans la langue de la minorité ».

Le ministre responsable des Affaires francophones de Terre-Neuve-et-Labrador, Christopher Mitchelmore, a noté que l’entente coïncide avec le 25e anniversaire de la coopération entre les gouvernements provincial et fédéral au chapitre des services en français.

« Nous sommes déterminés à collaborer avec notre dynamique communauté francophone et acadienne en vue d’améliorer l’accès aux services et à l’information en français », a-t-il indiqué par communiqué.

« Aujourd’hui, nous réaffirmons l’engagement de notre gouvernement à travailler de concert avec la communauté et la province de Terre-Neuve-et-Labrador pour mieux répondre à leurs besoins en matière de services. Ensemble, soyons fiers de ce que nous avons accompli et continuons de rendre les services en français accessibles aux membres des communautés francophone et acadienne », a de son côté déclaré la ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly.