Le leader tchétchène demande que les gais soient emmenés au Canada

L'actuel leader tchétchène, Ramzan Kadyrov
Photo: Musa Sadulayev Associated Press L'actuel leader tchétchène, Ramzan Kadyrov

L’homme fort de la Tchétchénie dénonce virulemment les allégations voulant que son régime torture et tue des homosexuels, allant jusqu’à nier que des hommes gais soient présents dans la république de l’ouest de la Russie.

Le président Ramzan Kadyrov, appuyé par le Kremlin, fait l’objet de vives critiques sur la scène internationale depuis des rapports troublants par un quotidien russe, ce printemps, de persécutions et de meurtres d’homosexuels par ses forces de sécurité.

« Ce sont des absurdités. Nous n’avons pas ce genre de personnes ici. Nous n’avons aucun gai. S’il y en a, emmenez-les au Canada », a lancé le président Kadyrov en entrevue à l’émission Real Sports, dont la chaîne câblée HBO a dévoilé quelques extraits vendredi.

Ramzan Kadyrov a qualifié de « diables » les personnes derrière ces allégations.

« Que Dieu les maudisse tous pour ce dont ils nous accusent », a-t-il lancé.

4 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 15 juillet 2017 15 h 27

    quelle culture d'un autre temps

    Quels gens d'une autre époque, incapable de nuances et d'ouvertures, qui préfère la force et la rudesse a toutes autres attitudes, des gens qui ignore tout de la biologie et de la génétique, des tcénèques avez-vous dit, ca ne me surprend pas,quelle culture d'un autre temps

  • Maxim Bernard - Abonné 15 juillet 2017 16 h 01

    Envoyez-les nous, on va les prendre.

    La raison pourquoi il n'y a «aucun» homosexuel en Tchétchénie est qu'ils se cachent pour ne pas être tués.

    Et ce cinglé a le culot d'invoquer Dieu. Mais bien sûr, Dieu est homophobe. C'est bien connu.

  • Maxime Parisotto - Inscrit 15 juillet 2017 16 h 14

    On envoie des avions pour les chercher?

  • Renée Lajoie - Abonnée 15 juillet 2017 16 h 30

    Le leader Tchétchéne

    Ramzan est un Génie ! Justin sera très heureux ainsi que Philippe de mettre en pratique toutes les règles de l'Inclusion.
    Allez les Braves, au boulot!