Plus nécessaire pour les résidents permanents de vivre avec leur conjoint

Ottawa — Les résidents permanents parrainés par un époux ou un partenaire ne sont désormais plus obligés de vivre avec leur répondant pendant deux années afin de maintenir leur statut, a annoncé Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Cette mesure aurait incité des résidents permanents conditionnels à demeurer dans une relation de violence conjugale, selon IRCC. Le gouvernement dit dorénavant miser sur les agents d’immigration pour déceler une relation illégitime dans le cadre de son programme de parrainage pour la réunification de familles. Les enquêtes sur les cas qui n’auraient pas rempli cette condition de cohabitation ont été fermées, a indiqué IRCC.

À voir en vidéo