Éric Duhaime fait le lien entre la parité et les départs de femmes

Éric Duhaime réagissait à la formation du nouveau conseil des ministres du premier ministre Justin Trudeau qui, à Ottawa, sera paritaire.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Éric Duhaime réagissait à la formation du nouveau conseil des ministres du premier ministre Justin Trudeau qui, à Ottawa, sera paritaire.

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, a fait un lien mardi entre l’exigence de parité du premier ministre François Legault et le nombre de femmes qui ont changé de fonctions dans son gouvernement depuis le début du mandat actuel.

M. Duhaime a expliqué qu’il n’y aurait pas de quota de candidatures féminines au sein de son parti en vue des prochaines élections.

« Je pense que c’est important de prendre les personnes en fonction de leurs compétences, a-t-il dit. Je regarde le gouvernement Legault qui nous a donné beaucoup de femmes et je regarde les démotions depuis le début de mandat et je suis obligé de constater que ça a été beaucoup des femmes, je pense à Mme Chassé, à Mme D’Amours, Mme McCann. »

M. Duhaime réagissait ainsi à la formation du nouveau conseil des ministres du premier ministre Justin Trudeau qui, à Ottawa, sera paritaire.

Critères non déterminants

Après avoir demandé au gouvernement Legault de renoncer à interdire l’exploitation des hydrocarbures au Québec, M. Duhaime a répondu aux questions des journalistes, lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.

M. Duhaime a déclaré que les critères de sexe, d’orientation sexuelle ou de couleur de la peau n’entrent pas en ligne de compte dans le choix qu’il fait des personnes qui l’entourent.

« J’ai un caucus 100 pour cent féminin présentement et je trouve qu’elle est très compétente », a-t-il signalé en référant à la députée conservatrice Claire Samson qui l’accompagnait.

M. Duhaime a affirmé qu’il ne souhaite pas que ses membres prennent en considération son orientation sexuelle dans les appuis qu’ils peuvent lui accorder.

« J’espère qu’ils ne sont pas là parce que je suis gai mais parce que je suis le meilleur pour défendre nos idées », a-t-il dit.

Deux ministres, Sylvie D’Amours et MarieChantal Chassé ont été remplacées au conseil des ministres, depuis l’élection du gouvernement de M. Legault. Tous les hommes nommés au conseil des ministres ont jusqu’ici conservé leur poste. Danielle McCann a pour sa part quitté le ministère de la Santé, un ministère de premier plan, pour un portefeuille secondaire à l’Enseignement supérieur.

Le cabinet de M. Legault a contesté la version de M. Duhaime en faisant valoir que deux députés, Denis Tardif et Louis-Charles Thouin, ont été temporairement exclus du caucus caquiste. Ils ont depuis été réintégrés.

À voir en vidéo