Joe Machin et la démocratie malade

Nos voisins les Américains sont souvent à l’avant-poste pour dénoncer tous azimuts les accrocs à la démocratie que sont les régimes dictatoriaux, mais comment interpréter cette « extrême » liberté démocratique qui permet à un seul individu, fut-il élu, de bloquer un projet de loi prévoyant des dépenses sociales de 2 000 milliards de dollars au profit de dizaines de millions d’Américains qui en ont le plus besoin ?

Décidément, dictature tous azimuts et démocratie tous azimuts sont parentes ! Dommage ! Dommage ! Faudra-t-il un jour discipliner une démocratie débridée ?

À voir en vidéo