Poussières d’étoiles

C’est un fait : les atomes qui nous constituent sont faits d’étoiles mortes il y a plusieurs milliards d’années. Il y a quelque chose de beau là-dedans, non ? Nous sommes faits de poussières d’étoiles, comme l’a si bien dit Hubert Reeves. Nous vivons dans une époque où la science prédomine, et c’est tant mieux. Mais il ne faudrait pas oublier qu’il y a une part de mystère et de poésie à la vie. Notre condition humaine ne nous permet pas de tout comprendre, et il est réconfortant de savoir que nous faisons partie de quelque chose de plus grand que nous. L’art est une façon d’accéder à cette dimension qui nous dépasse. Il n’y a pas de logique scientifique à un tableau, à un poème, à un morceau de musique, à une photo. Pourtant, ils nous touchent, nous remuent et, en temps de crise, nous permettent de survivre et de rebondir.

En ces temps difficiles, je pense que nous pouvons trouver un apaisement incroyable à travers l’art. Passons un peu moins de temps à regarder frénétiquement les nouvelles, un peu plus de temps à observer, à sentir et à contempler… les étoiles, pourquoi pas ?

À voir en vidéo