Le baseball est déjà de retour !

Alors qu’il était dans l’opposition, M. François Legault avait l’habitude d’offrir à ses homologues une panoplie de questions embêtantes qui survolaient les coins du marbre. Voilà que les rôles sont inversés et qu’il doit affronter les tirs d’adversaires qui semblent
de plus en plus à l’aise au monticule : par ici les balles courbes, glissantes, papillons et sous-marines ! Certains des tirs de la semaine concernaient une éventuelle aide publique au groupe de Stephen Bronfman pour ramener le baseball à Montréal. Des offrandes qui ont, semble-t-il, mystifié le chef du gouvernement. N’a-t-il pas déclaré lors de son échange avec M. Gabriel Nadeau-Dubois n’avoir « jamais vu ça, de la bouette comme ça » ? « Bouette » effectivement difficile à renvoyer au-delà de la clôture du champ centre, peu importe le bâton qu’on a en main.

Pour sa part, la population pourra juger si le chef du gouvernement ne lui a pas lancé de la poudre aux yeux en déclarant le 8 décembre au Salon bleu que « si jamais il y a un stade de baseball, ça ne va pas coûter un sou aux contribuables québécois ». Je conserve l’impression, comme le disait Yogi Berra, que « Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini ! » À suivre avec intérêt, donc.

À voir en vidéo