Coûts et bénéfices

Quand on voit les subventions du gouvernement Trudeau au projet hydroélectrique de Muskrat Falls, à Terre-Neuve, ou pour les énergies fossiles dans l’Ouest canadien, pipeline inclus, on peut se poser la question des calculs coûts et bénéfices, y compris environnementaux ! On pourrait s’étonner de constater que la péréquation québécoise n’est peut-être pas aussi profitable qu’on s’acharne à nous le faire croire. Que les milliards investis par le fédéral dans les ressources énergétiques vertes ou pas n’ont jamais aidé, cherchez l’erreur, notre société d’État Hydro-Québec, qui a dû faire cavalier seul. Peut-être qu’une bonne enquête journalistique nous révélerait que, par tête de citoyen, les Québécois ne devraient pas être vus comme les bénéficiaires dans cette Confédération « coast to coast ». Quelle belle occasion pour cette élection, avec comptabilité neutre des dépenses fédérales pour chaque province, d’y faire jaillir un peu de lumière !

À voir en vidéo