Le REM de l’Est

Monsieur le Ministre,

J’ai lu les détails du projet du REM de l’Est dans Le Devoir. Je ne demeure pas sur l’île de Montréal, MAIS :

- J’ai régulièrement conduit venant de l’Outaouais sous les piliers de l’autoroute 40.

- Il est évident qu’il n’y a AUCUNE VIE sous une telle structure. RIEN : personnes, jardins, arbres, enfants… RIEN si ce n’est asphalte, autos, camions, ciment. On en a aussi l’exemple sous le métro aérien de Paris…

- Alors, il faudra nous expliquer ce qu’on fera de l’espace SOUS ce REM ?

Si on a un projet humain, rassembleur qui valorise les humains plutôt que le ciment, le bruit et les cassures urbaines, alors je pourrai m’y attarder et le considérer dans mes contributions au
financement de nos projets collectifs. Car, n’oublions pas, tous les Québécois y contribueront !

À voir en vidéo