Redorer notre «premier lien»

Hier matin, en traversant de la Rive-Sud vers la Rive-Nord sur le pont Pierre-Laporte, j’ai jeté un regard au pont de Québec. Quelle désolation de le voir en aussi mauvais état ! La rouille le ronge à un point tel que nous ne voyons plus l’architecture de cet ouvrage exceptionnel ! J’habite à Lévis et je tiens à préciser qu’il n’est pas exact que nous voulons tous un troisième lien… Qu’il soit à l’est ou à l’ouest. Combien de politiciens de tous les niveaux de gouvernement se sont-ils fait élire avec une telle promesse que je ne souhaite pas voir de mon vivant ? Au lieu de nous creuser un « pont d’or », pourquoi ne pas redorer notre « premier lien » et en être fier, et ce, à une infime fraction du coût d’un troisième lien ?

À voir en vidéo