Tous à la vaccination pour qu’on déconfine nos adolescents !

L’annonce du gouvernement de son plan de vaccination pour l’ensemble de la population au cours des prochaines semaines m’a réjoui, mais en même temps m’a fait peur. Et si, tout à coup, la population ne répondait pas à l’appel?

J’aimerais vous parler de nos adolescents, qui sont à mon sens ceux qui ont le plus écopé depuis le début de cette crise qui n’en finit plus. Une année à 14, 16 ou 19 ans, c’est une éternité.

Nous leur avons enlevé leurs activités sociales, le sport et l’envie de bouger et de se dépasser. Nous leur avons retiré les rassemblements, les contacts humains, les rapprochements. Nous leur avons enlevé les festivités, la culture, la musique, la découverte et le partage de nouveauté. Nous leur avons retiré des rituels importants qui marquent un passage. Nous leur avons retiré la possibilité de vivre des expériences signifiantes qui forgent leur identité et les propulsent dans la vie adulte.

Nous avons offert en échange Netflix, des jeux vidéo qui récompensent leurs « skills », les médias sociaux, pour socialiser et penser que c’est la normalité. Nous leur avons demandé de continuer d’apprendre, de maintenir leur curiosité intellectuelle, d’aiguiser leur sens critique par des cours en ligne, en synchrone ou en asynchrone… seuls dans leur chambre.

Ils l’ont tous fait, avec une sagesse et une maturité incroyable, avec résilience. Ils l’ont fait pour leurs grands-parents, pour leurs tantes, leurs oncles, pour les travailleurs de la santé, pour les personnes vulnérables, pour vous tous, pour la collectivité.

S’il vous plaît, allez vous faire vacciner, peu importe vos convictions, pour nos héros de cette pandémie que sont nos adolescents. Ils ont fait des sacrifices incommensurables. Ils doivent revivre et retrouver des repères sains. Montrons-leur que nous ne sommes pas une société gangrenée par l’individualisme. La vaccination est un geste altruiste et de solidarité. Montrons-leur que nous aimons notre jeunesse.

À voir en vidéo