Donald Trump et les élections

Il devient ridicule de suivre quotidiennement les déclarations du président Trump répétant que les dernières élections ont été frauduleuses et que la victoire de M. Biden est illégitime. On se rappellera que lui-même a été élu en 2016 avec moins de votes que sa rivale et que son élection n’a été rendue possible que par le système des grands électeurs qui, dans la plupart des États, sont accordés en bloc au gagnant de chaque État. S’il trouve maintenant le système électoral si corruptible ou corrompu, pourquoi ne propose-t-il pas de le réformer ?

On pense notamment aux procédures électorales utilisées par chacun des États qui pourraient être harmonisées et placées sous l’autorité de directeurs d’élection non partisans. On peut songer à l’abolition du système des grands électeurs, créé à l’époque où l’on ne croyait pas vraiment à la capacité des citoyens à choisir leurs dirigeants. Un peu comme nos pères de la Confédération qui ont créé ici un Sénat pour corriger les excès d’un gouvernement élu par de simples citoyens.

Non, M. Trump se fiche de la démocratie et des réformes ; il veut juste gagner.

1 commentaire
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 2 décembre 2020 09 h 50

    Vous avez tout à fait raison

    Le système électoral doit être amélioré, mais Trump ne fait aucune proposition, sinon une absurde par défaut, soit de mettre fin au vote par correspondance. Quel c... !