L’Halloween, erreur monstrueuse

Cette année, la distribution de bonbons pourrait aussi être un excellent moyen de distribuer la COVID-19.

Dans les zones rouges, il est interdit de se rassembler sur un terrain privé. Par contre, faire circuler des centaines d’enfants de maisons en maisons, le gouvernement ne semble avoir aucun problème avec cela. Le concept de l’Halloween est l’une des pires idées en temps de pandémie. En zone rouge, la priorité est de limiter les rassemblements. Le gouvernement vient se contredire ici. Aucune exception ne devrait être tolérée, surtout quand la province détient une moyenne d’environ 1200 nouveaux cas par jour.

Les Québécois doivent comprendre que le coronavirus est un problème beaucoup plus important que de passer l’Halloween dans les rues. Il est temps d’être créatif pour célébrer l’Halloween. Si chaque famille célébrait l’Halloween à la maison en trouvant des moyens créatifs de fêter, on pourrait éviter d’augmenter la propagation du virus tout en gardant l’esprit de l’Halloween vivant.

Il est temps de penser à la population, plutôt qu’à notre plaisir personnel.

4 commentaires
  • Daphnee Geoffrion - Abonnée 21 octobre 2020 09 h 20

    Les enfants payent déjà le prix fort, pouvez chercher une autre façon de ralentir le deuxième vague svp.
    Comme faire pression sur la fermeture du Carrefour Laval ou 10 000 personnes chaque fin de semaine taponnent à bien moi de 2 mètres.
    Je suis décourager, depuis quand les québécois n'aiment plus les enfants?

    • Hélène Paulette - Abonnée 21 octobre 2020 14 h 59

      Vous pouvez très bien gaver vos enfants de bonbons à la maison...

    • Daphnee Geoffrion - Abonnée 21 octobre 2020 18 h 06

      À Mme.Paulette..
      Non nous allons déambuler dans les rues costumés et pendant une soirée mes petits vont oubliés le Covid.
      Bien parfait si ça vous fâche..

  • Serge Gagné - Abonné 21 octobre 2020 10 h 23

    Bravo Billy!

    Bravo Billy! L'Halloween est très bas dans la liste des activités ESSENTIELLES! La santé publique avant l'amusement.