Hommage à Claude Beausoleil

Nous tenons à rendre hommage au poète québécois Claude Beausoleil, décédé récemment. À titre de directeurs-fondateurs des Éditions du Noroît, nous avons eu le plaisir de collaborer une première fois avec Claude pour l’édition en 1980 de son recueil Au milieu du corps l’attraction s’insinue, qui lui a mérité le prix Émile-Nelligan. Par la suite, notre collaboration s’est concentrée sur la réalisation d’un projet qui lui était cher : publier avant la fin du millénaire 1000 pages de textes sur le thème de l’an 2000. C’est ainsi qu’ont été publiés Une certaine fin de siècle, tome 1 (346 pages), en 1983, et Une certaine fin de siècle, tome 2 (470 pages), en 1991, ce dernier ayant remporté le Grand Prix de poésie du Journal de Montréal. Cet ambitieux projet qui devait comporter un troisième tome a été interrompu par notre départ de la direction éditoriale de la maison.

Nous avons toujours reconnu en Claude un véritable « missionnaire » de la poésie québécoise. Par son enseignement, sa participation assidue aux salons du livre, aux festivals de poésie, aux lectures publiques, son travail d’anthologiste et d’auteur prolifique, il s’est toujours employé à faire connaître la poésie et à la démystifier.