Initiations surveillées

Même si la direction de l’Université Laval avait pris des mesures préventives pour éviter les débordements à caractère sexuel lors des initiations des nouveaux étudiants, l’Association des étudiants en sciences de l’administration (AESAL) a connu certains dérapages lors des activités liées à son initiation. Ce n’est pas d’hier que ces activités existent et qu’elles véhiculent bon an mal an des écarts de conduite regrettables. Or, il m’apparaît fort approprié qu’une activité tenue sous la responsabilité de l’Université fasse l’objet de critères rigoureux relativement à certains débordements à caractère sexuel tout à fait condamnables. En conséquence, je me range sans hésitation du côté de l’Université Laval et l’encourage dans ses efforts pour faire de ces initiations des activités ludiques empreintes d’un minimum de respect envers les initiés qui sont malheureusement pris en otages dans un tourbillon qui dépasse les bornes de la décence.