TransCanada m’a convaincu

Il fallait voir et entendre l’admirable topo au téléjournal de Radio-Canada mardi soir dernier. Quelle histoire merveilleuse et touchante : une famille de bélugas fait reculer une multinationale ! Les dirigeants de TransCanada sont vraiment préoccupés de protéger cette espèce en voie de disparition. J’ai versé une larme émue en constatant la conversion écologique de cette formidable compagnie pétrolière. Monsieur Couillard a aussi connu une verte et soudaine illumination, en harmonie parfaite avec nos grands développeurs de l’Alberta : le port pétrolier devra se faire ailleurs sur le Saint-Laurent !

Tout va bien maintenant, quel beau projet ! Les bélugas sont sauvés grâce à vous, Messieurs ! Vous êtes vraiment préoccupés par la protection de l’environnement et je vous fais désormais pleinement confiance. Vive le pétrole vert de l’Alberta, vive les paiements de péréquation pour notre bien-être social ! Quoi ? Oh, un instant, j’entends un autre son de cloche. Quoi ? Le prix du pétrole est maintenant trop bas et il faudra attendre pour avoir le cash ?

Bon, on sera donc obligés de travailler pour notre indépendance et le développement de nos propres richesses. […]

À voir en vidéo