Une insulte à un environnement fragile au pays des bélugas

Les bélugas n’intéressent pas le gouvernement québécois ? Pas à Cacouna, ça a l’air… Pourtant, c’est une espèce menacée. Et pour le site de forage de TransCanada en plein dans leur territoire, la permission est donnée, sans avoir fourni d’avis scientifique.

 

J’ai entendu au bulletin de nouvelles que les écologistes n’ont pas eu gain de cause en cour, malgré un effort de dernière minute de leur part.

 

Mais où allons-nous ? Cela donne froid dans le dos. Dites-moi, Monsieur le Premier Ministre Couillard, allez-vous aussi démolir ou développer Anticosti, violer un grand territoire vierge d’une grande richesse naturelle et d’une exceptionnelle beauté, avec nos millions ? Un paradis pour le tourisme écologique, un poumon pour l’avenir…

 

Pensez-y : votre manque de conscience pour l’environnement, votre manque de respect, alors qu’il y a partout des signaux d’alarme sur l’état pitoyable de la planète, est inquiétant.

 

Quelles seront vos stratégies en cas de crise ou de catastrophe naturelle au Québec dues à la dégradation de l’environnement (coupes de forêts, etc.) et au réchauffement climatique (sécheresse, inondations, glissements de terrain) ? Il faudrait élaborer, cela nous intéresse, que oui ! Et ce sera pour très bientôt. La prochaine élection vient vite aussi. C’est l’argent qui mène le jeu. Il faut mettre les freins, et vite !

 

Au Québec, c’est ça les « vraies affaires » ? J’ai honte…

À voir en vidéo