Coup de coeur et coup de gueule sur la Croisette

La présence à Cannes de Catherine Deneuve est un petit miracle.
Photo: Brynn Anderson Associated Press La présence à Cannes de Catherine Deneuve est un petit miracle.

Coup de coeur : le retour de Deneuve

Il y a neuf mois, qui aurait crû que Catherine Deneuve serait ici? La présence à Cannes de la reine de la Croisette depuis l’époque des Parapluies de Cherbourg est un petit miracle. De son vivant, d’Emmanuelle Bercot, aurait pu constituer son chant du cygne. Victime d’un ACV au cours du tournage, qui fut interrompu, l’icône française s’est relevée et a repris le rôle. Et voici ce film très émouvant présenté hors compétition à Cannes. Avec Deneuve acclamée partout.

Coup de gueule : des critiques déprimantes

Durant le festival, Sreen et Le Film français publient des pools critiques des œuvres de la course. Et je n’ai jamais vu une telle morosité affichée dans ces cotes, même pour les films vraiment bien. Effet pandémique, atmosphère morose de l’année: le climat psychologique a une incidence sur les avis des uns et des autres, revus à la baisse, semble-t-il. Règle générale, le jury ne lit pas critiques des sites et des journaux. Tant mieux, au fait.

À voir en vidéo