À voir aux Francos de Montréal

Lafayette
 

Le chanteur Lafayette épate la galerie ces temps-ci en France avec son album Les dessous féminins. Lié à la maison de disques Entreprise, qui a beaucoup de flair, le jeune homme qu’on dit dandy affiche dans ses clips un air un peu blasé, mais retenant non sans peine un sourire en coin. Sa musique bourrée de synthétiseurs volontairement rétro, sauce 1980, reste pas mal efficace. Un « petit bijou de pop libertine et insouciante », disent Les Inrocks.

À 19h sur la place des Festivals (et aussi jeudi, même heure, à l’angle De Bleury et Sainte-Catherine)

Jesuslesfilles

Photo: Marie-France Coallier Le Devoir

Changement de ton : passons de la pop synthétique feutrée de Lafayette au rock organique et ébouriffé du groupe montréalais Jesuslesfilles. Son album Daniel, lancé en mai, est son troisième effort, et le résultat est une musique dense, nerveuse. Il y a toujours urgence chez ce groupe, mais son approche est ici plus riche en textures et les mélodies sont mieux sculptées.

À 20h à l’angle De Maisonneuve et Jeanne-Mance
 

Feu ! Chatterton

Il y a une fébrilité addictive dans la chanson rock du groupe français Feu ! Chatterton, ainsi que des détentes ne faisant qu’ajouter à la tension. Il y a aussi une grande part de théâtre et de cinéma dans ses pièces, d’autant que le chanteur Arthur Teboul met le paquet dans l’interprétation. Sur les planches, ça promet.

À 21 h au MTelus, avec L’impératrice

1 commentaire
  • Madeleine Chandonnet - Abonnée 13 juin 2018 17 h 37

    Pour Pauline Julien, bravo pour la célébration. Pour André Mathieu , le 50iè de sa mort, on fait quoi?

    Merci à Alain Lefèvre qui a pensé à cette anniversaire .