L’événement horticole de l’année

Plusieurs espèces de végétaux à retrouver ou à découvrir seront présentées au Rendez-vous horticole du Jardin botanique de Montréal.
Photo: S. Castellan (shootstudio.ca) / Espace pour la vie Plusieurs espèces de végétaux à retrouver ou à découvrir seront présentées au Rendez-vous horticole du Jardin botanique de Montréal.

Le Rendez-vous horticole au Jardin botanique de Montréal est un événement de partage de connaissances, de végétaux et de bons moments. Plus de 90 exposants sont rassemblés sur le site pour proposer des idées, des plants, des outils, des accessoires de jardin et bien plus.

 

Sous le chapiteau du Jardin botanique se tient la très courue vente annuelle de milliers de plantes produites au Jardin. Des horticulteurs et des jardiniers expérimentés sont sur place pour répondre aux questions, conseiller et renseigner le public sur les végétaux proposés. Voici quelques plantes coup de coeur pour l’année 2014.

 

Dans les potagères, Lycium «Sweet Lifeberry», l’arbre aux baies de goji, un excellent antioxydant, et Solanum«Chef’s Choice Orange», une délicieuse tomate orange.

 

Parmi les plantes annuelles, la flamboyante Digiplexis «Illumination Flame», une nouveauté rare sur le marché, puis un magnifique Clerodendrum speciosum «Red Lilac». Parmi les vivaces de soleil, Hemerocallis «Fragrant Returns», parfumée, aux fleurs jaune crème, et le Spigelia marylandica, qui porte de délicates fleurs tubulaires jaunes et rouges.

 

De la collection du jardin d’ombre, Dicentra eximia, aux fleurs en forme de coeur, qui fleurit de mai à octobre, et l’exceptionnelle Angelica sylvestris «Purpurea» aux tiges pourpres. Dans la collection arbustes et grimpants, l’extra-florifère Clematis terniflora et le Weigela «Wings of Fire», que l’on cultive pour son feuillage coloré. Finalement, des collections des serres, l’arbre à rouge à lèvres, le Bixa orellana et le Kalanchoe thysifolia, au feuillage impressionnant.

 

Les producteurs

 

Aux piliers de l’événement que sont Horticulture Indigo, les Jardins de Jean-Pierre, les Jardins Michel Corbeil, la Pépinière Abbotsford et la Pépinière Villeneuve sont venus se greffer au cours des ans de nouveaux producteurs, et nombreux sont ceux issus de la mouvance de l’agriculture urbaine.

 

En voici quelques-uns : Arboquebecium, qui propose des plantes indigènes ; Bryophyta, qui surprend avec ses tapis de mousse vivante ; Croque Paysage, qui suggère des aménagements comestibles ; les Jardins de Balmoral, un incontournable pour les vivaces rares et méconnues ; la Pépinière Ancestrale, pour ses fruitiers adaptés à notre climat ; la Pépinière Casse-Noisette, pour sa belle sélection d’arbres à noix — il représente aussi le Club des producteurs de noix du Québec ; la Pépinière Pouce-Vert, qui se spécialise dans les plantes pour agriculture urbaine ; Semis urbains, qui vend des semences, des plants de légumes et des fleurs comestibles ; Vignes chez soi, pour du bon raisin de table ; et Violon et champignon, un guide dans le monde des champignons et de l’aquaponie.

 

Les accessoires

 

Du côté des accessoires, Art-Verre a gagné l’année dernière un mérite horticole pour ses jolis tuteurs décoratifs. Vert en pot, un nouvel exposant, réalise de singuliers terrariums suspendus ou de table, tandis que Poterie Pluriel Singulier offre toujours des céramiques originales pour le jardin.

 

Dans la partie « Jardiner en ville », BioCité étonne avec ses jardins en bouteille, et chez les herboristes, on passe voir Vinstsini, qui produit des huiles essentielles du Québec. Pour savoir comment lutter contre l’agrile du frêne, on visite Bioforest Technologie inc.

 

Jardins, sociétés et causeries

 

Les Jardins jeunes fêtent leurs 75 ans : on passe à leur kiosque pour souligner l’événement et recevoir des semences de capucines. Au stand Mon jardin Espace pour la vie, on apprend à créer un jardin pour les papillons, pour les oiseaux ou pour la biodiversité, un beau projet avec les enfants.

 

Sont également sur place les nombreuses sociétés amies du Jardin : Glaïeuls, Lilas, Rhododendrons… Et, au cours des trois jours de l’événement se déroulent une série de causeries présentées par des personnalités du monde horticole.

 

Au Rendez-vous avec Albert

 

PlantCatching, une plateforme citoyenne pour jardiniers, organise un grand événement de partage de végétaux lors du Rendez-vous horticole. Pour y participer, on enregistre dès maintenant nos plantes à partager sur le site Web de PlantCatching : bulbes, semis, graines, plantes tropicales, arbustes… Afin de confirmer leur présence, tous les jardiniers sont conviés à se présenter le dimanche matin à 9 h 30 sur la place Marie-Victorin, à côté de la billetterie. Puis, à 10 h, commencent les rencontres et le partage.

 

Ardent souteneur de PlantCatching, l’horticulteur bien connu Albert Mondor participe à l’événement. À la fin, il offrira des plantes, et des billets d’entrée au Jardin botanique seront tirés pour remercier les donateurs. Récemment, le Jardin botanique de Montréal est devenu un membre bambou (soutien officiel) de PlantCatching en se procurant un compte pour professionnels.

Au cinéma

Le film de Julie Perron Le semeur est une ode au métier de semencier. Il met en vedette Patrice Fortier, l’homme artiste derrière la Société des plantes. Voilà un film poétique aux superbes images qui met en valeur ce travail méticuleux et laborieux, en plus de la magnifique région de Kamouraska. Pour une description plus détaillée, lire le texte d’Odile Tremblay dans notre édition du samedi 10 mai dernier. À voir.

 

♦♦♦

 

Au jardin cette semaine

 

Les conifères et les arbustes à feuillage persistant ont passé un bien mauvais hiver et beaucoup d’entre eux ont jauni. La meilleure chose à faire est de mettre une bonne portion de compost à leur pied et de s’assurer qu’ils ne sèchent pas. Les bourgeons vont débourrer, les parties jaunes vont tomber et les dommages deviendront moins apparents.

 

S’assurer que les dangers de gelée sont bien terminés dans votre région avant de planter vos annuelles.

 

On met une belle couche de compost partout dans les plates-bandes et dans le potager si on ne l’a pas fait à l’automne.

♦♦♦

Dans la bibliothèque

La botanique du jardinier
Collectif
Hors collection-Jardin
Marabout
Février 2014, 224 pages

La botanique du jardinier est un superbe livre à caractère scientifique qui explique magnifiquement le monde végétal aux jardiniers et aux amateurs de plantes. Il présente d’abord le règne végétal, ses formes et ses fonctions : bourgeons, racines, tiges, etc. Il démystifie la physiologie et les débuts de la vie, le développement de la graine, du fruit et la germination. Puis il expose l’importance des facteurs externes : le sol, sa fertilité, les engrais… et les pourquoi de la taille.

Ensuite, il nous renseigne sur la capacité des plantes à sentir les parfums, à sentir les vibrations et à voir la lumière, un chapitre qui en surprendra plus d’un. Enfin, il aborde un thème inévitable, celui des ravageurs, des maladies et des différents problèmes de culture.

Des botanistes et des illustrateurs botaniques qui ont marqué l’histoire du monde végétal y sont aussi présentés. Somptueusement illustré et imprimé sur un beau papier, ce livre est un régal. Il a été publié en association avec la Royal Horticultural Society.

♦♦♦

Où acheter pour bien planter...

Les Urbainculteurs ont pignon sur rue 

Un petit magasin spécialisé en agriculture urbaine répond à la demande croissante pour des produits et solutions adaptés au jardinage urbain biologique. Il sera également un lieu d’expérimentation et de formation. 373, rue Saint-Paul à Montréal (en face de la gare du Palais).

Vendredi de 12 h à 18 h. Samedi et dimanche de 10 h à 16 h. La vente annuelle de végétaux sur le toit jardin de Lauberivière sera maintenue. Samedi 24 mai, de 9 h à 16 h. Jeudi 29 mai, de 16 h à 19 h. Samedi 31 mai, de 9 h à 16 h.

Les Jardins des Écoumènes ouvrent leurs portes

À 30 minutes au nord de Joliette, les Jardins de l’Écoumène sont situés en montagne, dans la magnifique campagne de Saint-Damien. Les jardiniers y trouveront des plants, des transplants, des semences rares ou du patrimoine certifiées biologiques.

Du 15 mai au 29 juin 2014. Du mardi au vendredi de 9 h à 17 h. Samedi et dimanche de 8 h à 16 h. Ouvert lundi le 19 mai pendant la Journée nationale des patriotes.

Le Jardin Daniel A. Séguin

Vente de végétaux incluant la production des élèves de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) et les «Exceptionnelles». Samedi de 8 h à 17 h. Dimanche de 10 h à 17 h. 3211, rue Sicotte à Saint-Hyacinthe.

 

Pour vos questions: lgobeille@ledevoir.com

Rendez-vous horticole

Les 23, 24 et 25 mai

La botanique du jardinier

Jardin botanique de Montréal