Long-courrier - 14 juillet 2012

Les plages d’Arromanches, en Normandie
Photo: Agence France-Presse (photo) Kenzo Tribouillard Les plages d’Arromanches, en Normandie

La ruée vers l’Ouest


« Je passerai cinq jours au Havre vers la mi-juillet. Je compte visiter Honfleur et le Mont-Saint-Michel. Auriez-vous une suggestion d’itinéraire chouette pour m’y rendre, de même qu’un logis abordable ? Toute autre suggestion de lieux intéressants à ne pas manquer est la bienvenue ! »


Martin Landry, Montréal

 

Le Havre n’est pas ce qu’il y a de plus excitant dans cette partie de la France. Honfleur et le Mont-Saint-Michel sont un peu plus intéressants. De Honfleur au Mont-Saint-Michel : par la côte, passer par Arromanches, les criques qui vont jusqu’à Port-en-Bessin, la presqu’île de la Hague et Granville. Par l’intérieur, on va à Bayeux, St-Lô, Isigny et Falaise. En fait, c’est de joindre ces deux points comme si vous laciez vos chaussures. Une adresse que j’aime bien : la Ferme de la Rançonnière à Crépon.

 

Ma soeur et moi


« Ma soeur vient d’avoir 60 ans. Je suis de 11 mois son aînée ! Je lui offre comme cadeau de partir ensemble dans un « tout inclus » ailleurs qu’en Amérique du Sud. Durée de sept à dix jours, dépendamment des prix, pour la 2e ou 3e semaine de novembre 2012. Frais de 1000 $ à 1300 $ chacune. Ma soeur vit en Ontario dans la région de Niagara. Si vous avez de meilleures idées que le « tout inclus », nous sommes aussi intéressées… Nos intérêts vont vers le Portugal, la Tunisie, la Turquie, ou tout autre endroit que vous nous suggérez, de même que vers des références d’agences de voyage ou d’adresses Web permettant de faire les réservations nous-mêmes. »


Norma Bélanger, Québec

 

Si je vous suis bien, vous venez d’avoir 731 mois. Et on va placer la barre à 1300 $. Quand vous dites le mot « frais », vous sous-entendez sûrement le vol, l’hébergement et la bouffe… Pour une semaine, vous avez tous les tout inclus inimaginables à ces prix dans notre Sud traditionnel. Sauf qu’il y a un détail important : en novembre, vous êtes en plein boom des ouragans.


Le Maroc ou la Tunisie en demi-pension, c’est environ 1200 $ (Sultana Tours). La Turquie : 1300 $ en demi-pension (Groupe VIP). Le Portugal : 1400 $ en demi-pension (Transat). La France : 1500 $ en demi-pension sur la Côte d’Azur (Pierres et vacances).

 

Si vous choisissez la Californie, Vancouver ou Las Vegas (dans ce dernier cas, vous risquez de tout perdre), allez-y pour Voyages Gendron. Et il vous reste des croisières au départ de Fort Lauderdale, que vous devrez payer aux alentours de 1500 $, mais là aussi, vous êtes en période de grands vents.

 

Arnaque ou pas ?


« Je viens de recevoir par courrier recommandé un procès-verbal de violation des règles du Code de la route italien de la police municipale de Florence. J’aurais circulé en voiture (louée) dans une voie de bus réservée lors de notre voyage en Italie en juillet 2011. Le procès-verbal est daté du 16 juin 2012, soit près d’un an plus tard. Il s’agit d’une contravention de 76 euros et de frais de procédures de 59,83 euros. Or, je n’ai jamais reçu de contravention, ni sur place, ni après. Il s’agirait d’un système de dispositifs de contrôle électronique qui aurait saisi le numéro de plaque. Je ne nie pas que cela ait pu se produire, mais je n’en ai pas souvenir, puisque nous n’avons pas circulé dans Florence, préférant garer la voiture à l’extérieur de la ville pour prendre le bus. Sur cela, j’ai trois questions. Dois-je payer cette contravention livrée en italien et en français par une compagnie de crédit (Nivi Credit S.r.l., enregistrée à Monterosi) et ce, un an après les faits ? Je peux contester les faits, mais pour cela, il me faudrait me rendre à Florence devant un juge. Quelles sont les conséquences si je ne paie pas ? Enfin, question naïve, mais qui se pose quand même parce que je n’ai pas d’information de la ville de Florence, mais uniquement de la firme de recouvrement (et c’est à cette dernière que je dois payer les deux montants via son site Web) : est-ce une arnaque ? On est loin des questions touristiques, mais cela fait partie de la vie de tout voyageur ! »


Denis Harrisson, Gatineau

 

Ce n’est pas loin des questions touristiques, c’est en plein dedans… En un an, c’est le 4e fait similaire en Italie qu’on m’a reporté. Ce n’est pas une arnaque au sens premier du terme.


Si vous ne payez pas, vous n’aurez probablement aucun problème. J’ai une amie journaliste à Rome, Anne Le Nir, qui me disait que ceux qui payaient le plus de contraventions, ce sont les étrangers. Si vous contestez, restez à Gatineau. Ce sera simplement un 100 $ dans les poches du juge qui vous condamnera pour non-présence au tribunal en 2014… Pour votre contestation chez Nivi Credit S.r.l., demandez-leur une photo de la plaque, l’heure et l’endroit. Si vous avez une facture de bus pour ce moment, retrouvez-la et envoyez-la par courriel.


Vous n’êtes pas obligé de savoir, en tant qu’étranger, tous les horaires des couloirs de bus, et vous parlez simplement le dialecte de l’Outaouais. Dites-leur votre profond malaise quant à la défaite de la Squadra Azzura lors de la finale du Championnat d’Europe.


Si vous téléphonez sur votre cas au Consulat italien à Montréal, ils vous diront que c’est une question de vita ou de morto… Si vous n’avez pas aimé la statue d’Hercule devant le Vieux Palais de Florence, signalez-le. Cela ne vous aidera pas, mais signifiera que vous avez un certain goût. Un truc de certains Italiens sur leurs plaques : ils peignent et recouvrent un seul numéro… de la couleur de la plaque.


L’Italie est un pays de diversités régionales. En dehors de la trippa alla florentina, vous avez eu le droit à la contravention alla florentina…

 

Marcher avec ou sans la foi


« Je rentre d’une randonnée pédestre : près de 380 km entre Montréal et Québec, un pèlerinage que propose l’organisme Chemin des sanctuaires. Les motifs de cette marche sont le plus souvent religieux, mais c’est aussi une façon de découvrir le patrimoine architectural ou de retrouver la forme physique. La formule est parfaite pour voir du pays et comprendre un peu mieux les gens qui y vivent, puisqu’ils nous reçoivent chez eux pour la nuit ou simplement pour une pause. J’ai particulièrement apprécié la possibilité qui nous est ainsi offerte d’entrer dans l’intimité des personnes que l’on rencontre. Les pèlerins sont accueillis dans toutes sortes d’hébergements : centre communautaire, presbytère, résidence pour personnes âgées, garage municipal ou maison privée. Le confort est variable, mais le prix est plus qu’abordable.


J’aimerais bien trouver l’équivalent - donc sans obligation de professer sa foi - ailleurs dans les pays scandinaves et aux États-Unis, ou dans des régions moins achalandées que celles qui mènent à Compostelle. Avez-vous, dans vos réseaux de contacts, des organismes à qui je peux m’adresser ? »


Lise Santerre

 

Aux États-Unis, en Scandinavie. En France avec des randonnées GPS.

En Croatie.

Mexique et Pérou.

Medjugorje, Pologne, Malte.

 

Bonne adresse


« Nous revenons, mon épouse, moi et une amie, d’une semaine en Roumanie au cours de laquelle nous avons eu recours aux services d’une guide extraordinaire. Quoique sa spécialité soit des randonnées à vélo ou pédestres, elle a accepté de nous conduire en véhicule pendant deux jours et demi dans les environs de Pitesti, des Carpates et dans la région de l’Arges (tout près de Bucarest, la capitale de la Roumanie). Nous voulons la recommander à tous ceux et celles qui souhaitent être accompagnés par une personne qui, en plus de parler le roumain, sa langue maternelle, parle un excellent français, anglais et espagnol et démontre une grande culture générale de son pays (géographie, histoire, politique, coutumes, enjeux de société, communisme). Elle s’appelle Raluca Teodor et voici son site web

 

Bernard, Montréal

 

À suivre


Les vols sur Paris avec Corsair proposés par www.sunwing.ca/fr. Jusqu’à sept vols par semaine. Sélection de sièges gratuite et programmes achat-rachat avec Citroen par l’intermédiaire d’Eurocar TT.


L’avantage de l’aéroport d’Orly, c’est de ne pas faire des kilomètres à pied pour obtenir ses valises. Placé à l’entrée de l’autoroute du Sud, c’est le constat direct d’aller sans embûches vers tout le Sud. Le désavantage, c’est de vouloir une correspondance X et d’être obligé de remonter sur Roissy. Pour les destinations du Maghreb, Orly fait l’affaire. Pour la Scandinavie, c’est au nord…


Spéciaux du mois d’août sur la Riviera Maya au Azul Sensatori, Karisma.

 

L’OPC et Travelocity


L’Office de la protection du consommateur met en garde les consommateurs québécois contre Travelocity. Cette entreprise se spécialise dans la vente de services touristiques.


Située au Texas, Travelocity offre, sur un site transactionnel, des services d’agent de voyages au Québec sans être titulaire du permis requis par la Loi sur les agents de voyages. Un consommateur qui transigerait avec cette entreprise ne pourrait donc bénéficier ni de la protection financière accordée par le cautionnement requis de tout titulaire d’un permis d’agent de voyages, ni de celle offerte par le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages, le FICAV.

 

À voir, lire, entendre


Le site Web dénommé Gulfography est une galerie de photos de femmes artistes photographes du Golfe persique qui donne d’autres perspectives que les images qu’on nous sert le plus souvent. Tout n’est pas rose, mais tout n’est pas noir. Regards, quotidien, sourires parfois… Pour se faire une autre idée du Golfe.


***

 

Pour vos questions, bonnes adresses, découvertes, trucs, envies, bons et mauvais souvenirs de voyage : lkiefer@ledevoir.com. Pour mon blogue : www.ledevoir.com/liokiefer.