Gmail permet d’effacer des courriels envoyés trop vite

C’est ce qu’on appelle mettre le numérique au service d’un problème induit par la culture numérique : Google, multinationale du tout numérique, vient d’annoncer en effet l’ajout d’une nouvelle fonction à son service de messagerie électronique Gmail, fonction qui permet d’effacer un courriel envoyé un peu trop vite ou adressé accidentellement à la mauvaise personne.
 
L’abonné ne dispose toutefois que de 30 secondes pour se prévaloir de ce système d’effacement du message irréfléchi emporté par le culte de l’instant, du commentaire haineux instinctuel ou de l’envoi mal adressé faute à l’hyperactivité numérique qui nourrit la nouvelle communication. Après quoi l’erreur de jugement ou de calcul devient permanente.
 
La fonction de récupération d'un courriel envoyé existait depuis six ans dans les outils expérimentaux de Google. Elle est depuis un mois intégrée à l’application Inbox, cet outil de gestion de courriels en format mobile.
 
Selon les plus récentes données, 900 millions de personnes à travers le monde utilisent le service de courriels lancé par Google en 2004. De ce nombre, plusieurs milliers, toutes zones géographiques et pedigree socio-économique confondus, oublient quotidiennement de tourner leurs polices de caractères sept fois dans le clavier avant de cliquer sur «envoyer».