Stone, Snowden et l'histoire d'une révélation-choc au grand écran

Photo: Warner Bros.
Qui doute encore du caractère historique des révélations faites par l'ex-analyste et ex-espion de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden, sur la surveillance massive et numérique des simples citoyens orchestrée par le gouvernement américain? Certainement pas le réalisateur Oliver Stone qui, après s'être attaqué à des événements marquants de l'histoire récente des États-Unis — l'assassinat de John F. Kennedy, les années mensonges de l'administration Bush fils, le scandale du Watergate... — souhaite désormais porter au grand écran la vie, l'histoire et l'actualité du jeune lanceur d'alerte condamné désormais à l'exil en Russie.

L'homme derrière Platoon, Born a 4th of July et Midnight Express vient en effet d'acquérir les droits d'adaptation du bouquin intitulé L'Époque de la pieuvre qui relate la vie et les déboires de Snowden. Le livre, premier tome d'une trilogie, a été écrit par Anatoli Koutcherena, avocat russe d'Edward Snowden et porte-parole de l'Américain durant son exil au pays de Poutine.

«Les droits sur mon livre ont été transmis à Oliver Stone et au producteur Moritz Borman», a déclaré mercredi à l’Agence France Presse (AFP) le représentant russe du fugitif. «Snowden est au courant, évidemment, il a réagi tout à fait normalement» à l’idée d’un livre et d’un film sur son aventure dans l'univers de la révélation-choc et de la fuite forcée. M. Koutcherena est un proche du Kremlin. Il est aussi la seule personne autorisée à parler au nom de Snowden.

L'acquisition des droits pour ce livre va dans la suite logique des choses pour Oliver Stone qui, au début du mois de juin, a annoncé ses couleurs face à la mise en pellicule de l'histoire de Snowden en mettant la main sur les droits d'adaptation du bouquin du journaliste Luke Harding, The Inside Story of the World’s Most Wanted Man. Ce projet entre du coup en concurrence avec celui dévoilé plus tôt cette année par les producteurs de James Bond, Michael Wilson et Barbara Broccoli, qui souhaitent transposer dans l'univers du 7e art le livre No Place to Hide de Glenn Greenwald, journaliste britannique qui a participé à la mise au grand jour des documents secrets d'intérêt public volés par Snowden aux renseignements américains.

Oliver Stone n'a jamais caché son intérêt pour les événements historiques ayant marqué l'actualité de leurs époques. Il vient par ailleurs de réaliser une série de 10 documentaires sur l'histoire cachée des États-Unis — Untold history of America — diffusés sur le réseau Showtime.