Création artistique: une minute 46 dans la réalité filtrée

Plus possible d'en douter: la numérisation frénétique du quotidien, tout comme l'archivage de tous ces fragments de moi, sont en train de tracer les contours d'une nouvelle forme de création artistique.

Le réalisateur français Thomas Julien ne dira pas le contraire, lui qui vient de téléverser dans les univers numériques un micro-métrage tellement de son temps dont la matière première a été puisée uniquement dans le bassin de photos produites chaque jour par les humains branchés sur le réseau Instagram. Cet endroit permet de partager des images de son quotidien magnifié par l'entremise de filtres photographiques.

En une minute 46, An Instagram Short Film — c'est son titre — propose donc un voyage dans cet univers social imagé dans un assemblage étonnant de 852 clichés pris par 852 adeptes de ce service, parfois d'un même lieu, sous un même angle.

«Instagram est une source incroyable d'images en tout genre, résume le créateur de cet objet qui propose une autre lecture des mutations du présent. J'ai voulu mettre un peu de structure dans ce chaos. Cela donne au final une création participative qui au final permet de prendre conscience des possibles induits par les réseaux sociaux». Pour le moins...

An Instagram short film from Thomas Jullien on Vimeo.







 

À voir en vidéo