Texter et conduire: une application pour protéger l'humain de lui-même

C'est dangereux, mais des millions d'automobilistes le font malgré tout: envoyer des messages textes tout en conduisant est devenu une autre conséquence, potentiellement délétère, de nos vies numériques. Un geste stimulé par la prolifération des téléphones intelligents et qui désormais proposent d'y remédier eux-mêmes. Comment? Avec une application visant à empêcher l'humain de succomber à l'appel du texto quand il conduit. C'est le «pharmakon» en version 2.0: le remède est le poison qui peut devenir à son tour le remède.

Baptisé DriveMode, ce programme informatique pour accros de la communication instantanée y compris à des endroits où il ne le faut pas, est aussi gratuit que simple d'utilisation. Une fois activé, il met automatiquement en veille les alertes sonores accompagnant l'entrée d'un nouveau message, d'un texto ou d'un appel dans son téléphone, et ce, quand ce téléphone est en mouvement.

Mieux, la chose peut transmettre automatiquement un message à l'expéditeur dudit texto, courriel ou appel, lui indiquant que la personne que l'on cherche à joindre est actuellement en train de conduire et donc qu'elle va pouvoir répondre, mais plus tard. Le bon sens numérisé, quoi.

Au Québec, où depuis 2008 il est interdit de tenir en même temps dans ses mains un volant et un appareil téléphonique, l'application serait d'ailleurs vouée à un bel avenir croit la Société de l'assurance automobile (SAAQ) qui vient d'ailleurs de mettre à la disposition des conducteurs une application similaire. Elle s'appelle Mode conduite. Elle a été lancée discrètement dans le cadre de la campagne de sensibilisation aux effets néfastes du texto au volant lancé cet automne par l'organisme public.

Entre 2008 et 2011, le nombre d'infractions commises par les automobilistes incapable de se passer de leur téléphone intelligent au volant a triplé passant de 18 250 à 56 600, selon la société.

Pour le moment, ces applications ne sont toutefois offertes que pour les appareils qui fonctionnent avec le système Androïd. Une autre app, DriveSafe.ly, existe aussi pour les Blackberry ainsi que les versions 3 et 4 des iPhone.


À voir en vidéo