Shapovalov franchit avec succès la première étape des Internationaux d’Australie

Denis Shapovalov a fait un bond au classement ATP l’an dernier, passant de la 250e à la 49e position pendant l’été.
Photo: Dita Alangkara Associted Press Denis Shapovalov a fait un bond au classement ATP l’an dernier, passant de la 250e à la 49e position pendant l’été.

Melbourne — Denis Shapovalov a atteint le deuxième tour des Internationaux d’Australie grâce à une victoire de 6-1, 6-3, 7-6 (5) aux dépens du Grec Stefanos Tsitsipas, lundi.

C’est la première victoire du jeune joueur canadien âgé de 18 ans au tableau principal du tournoi australien.

Shapovalov a gagné 57 % de ses points sur sa première balle de service et a converti cinq de ses huit balles de bris. Il a aussi totalisé neuf as et 33 coups vainqueurs.

« Je pense que j’ai très bien joué aujourd’hui, a précisé Shapovalov lors de sa conférence de presse d’après-match. Lors de l’échauffement, j’avais de bonnes sensations en frappant la balle et j’avais l’impression d’être capable de prendre la tête dès le départ. J’ai envisagé qu’il allait peut-être commencer au plus fort et c’est ce qui s’est passé, mais j’ai été capable de lui tenir tête. »

Shapovalov a fait un bond au classement ATP l’an dernier, passant de la 250e à la 49e position pendant l’été.

Il a disputé la demi-finale à la Coupe Rogers à Montréal au mois d’août, devenant le plus jeune demi-finaliste à un tournoi Masters 1000, puis il a atteint le quatrième tour aux Internationaux des États-Unis.

Shapovalov a précisé que l’expérience pourrait l’avoir aidé contre Tsitsipas, classé 82e joueur mondial. « J’ai peut-être un peu plus d’expérience. Je me suis rendu un peu plus loin lors du tournoi de Grand Chelem à New York et ça m’a ramené quelques vieux souvenirs, a-t-il confié. Mais j’ai eu le sentiment dès le début que peut-être je serais plus à l’aise, et c’est ce qui est arrivé. »

Son coéquipier Vasek Pospisil, de Vancouver, s’est pour sa part incliné 6-2, 6-2, 4-6, 7-6 (5) face au Croate Marin Cilic, 6e tête de série.

Trois Canadiens doivent entreprendre le tournoi, mardi.

L’Ontarien Milos Raonic, 22e joueur mondial, a rendez-vous avec le Slovaque Lukas Lacko. Peter Polansky affronte le Russe Karen Khachanov et la Montréalaise Eugenie Bouchard joue contre la Française Océane Dodin.

Shapovalov, actuellement au 50e rang, affrontera au tour suivant le Français Jo-Wilfried Tsonga. Le Canadien a vaincu Tsonga à leur seule confrontation en carrière aux Internationaux des États-Unis l’été dernier.

Pénible journée pour les Américaines

Venus Williams et Sloane Stephens ont subi l’élimination d’entrée de jeu lors d’une journée d’ouverture pénible pour les Américaines aux Internationaux de tennis.

À son premier match sur le court Rod Laver depuis sa défaite en finale face à sa soeur Serena l’an dernier, Venus Williams a perdu 6-3, 7-5 face à Belinda Bencic, confirmant que le titre ne demeurera pas dans la famille. Serena Williams n’a pas disputé un tournoi du Grand Chelem depuis sa finale de l’an dernier en raison de sa grossesse et la naissance de son premier enfant.

« Je ne pense pas avoir disputé un mauvais match. Elle a simplement joué encore mieux, a commenté Venus Williams, qui disputait ses 18es Internationaux d’Australie. Je dois lui en donner le mérite. »

Stephens, championne des Internationaux des États-Unis, a été la première représentante des États-Unis à plier bagage, subissant la loi de Zhang Shuai, 2-6, 7-6 (2), 6-2. Williams a suivi et CoCo Vandeweghe, no 10, demi-finaliste à Melbourne et à New York l’an dernier, a perdu 7-6 (4) et 6-2 aux dépens de Timea Babos.

CiCi Bellis, Sofia Kenin — vaincue par la no 12 Julia Görges, qui a prolongé sa séquence victorieuse à 15 —, Alison Riske, Taylor Townsend et Jennifer Brady ont toutes perdu avant que Nicole Gibbs l’emporte contre Viktoriya Tomova 6-1, 6-1, interrompant la séquence de huit défaites des représentantes américaines.

Irina Falconi a baissé pavillon 6-1, 6-1 face à Daria Garvilova, no 23, lors du dernier match sur le court Rod Laver, ce qui signifie que les Américaines ont perdu neuf de leurs dix matchs lors de la première journée.

Raonic perd au premier tour aux Internationaux d’Australie

Le Canadien Milos Roanic aura connu un bref séjour à Melbourne. L’Ontarien a perdu au premier tour des Internationaux d’Australie, mardi, face au Slovaque Lukas Lacko qui l'a emporté 6-7 (5), 7-5, 6-4 et 7-6 (4).

Classé 23e à l’ATP, le tennisman de Thornhill s’est incliné en trois heures et 22 minutes devant Lacko, 86e.

Raonic a presque doublé son rival pour les as (36-19), mais la bataille des bris a été remportée par le Slovaque, 3-1. Deux de ces coups d’éclat ont valu les deuxième et troisième manches au vainqueur.

Lors du bris d’impasse décisif, Lacko a cheminé vers la victoire après un score de 4-4.

Ce n’est que la troisième fois que Raonic est battu en première ronde en Grand Chelem. Ça lui était aussi arrivé en 2010 à New York, puis en 2011 à Roland-Garros.

Le match suivant sur le court numéro 2 opposait Eugenie Bouchard à Océane Dodin, en duel canado-français. Bouchard est 112e, Dodin 85e.