Inondations meurtrières en Grèce

Photo: Angelos Tzortzinis Agence France-Presse

Mandra — Un deuil national de trois jours a été décrété jeudi en Grèce après les inondations qui ont fait mercredi 16 morts et plusieurs disparus près d’Athènes, ainsi que des dizaines de blessés. « Ce phénomène extrême a eu une telle répercussion en raison de décennies de problèmes qui se sont accumulés et de carences dans les infrastructures et l’aménagement du territoire », a affirmé le premier ministre Alexis Tsipras. Selon les météorologues, les pluies torrentielles se sont accumulées sur une montagne proche dévastée par des incendies de forêt en 2016, facilitant d’autant l’avancée du torrent de boue enregistré mercredi. Médias et experts relevaient que la catastrophe était prévisible en raison de constructions mal conçues dans le secteur, dont certaines par les autorités municipales elles-mêmes.