TABLETTE Pour aller plus loin viennoiseries

Où trouver des viennoiseries « extra » ordinaires?
Quelques lieux : café Maesmi (Montréal), Les Copains d’abord-Rachel (Montréal), Les Enfarinés (notre photo, Boucherville), Le Garde-manger de François (Chambly), Les Vraies richesses (Sherbrooke), Du pain… c’est tout ! (Saint-Roch-des-Aulnaies), Pâtisserie Ambroise (Maria).

Les viennoiseries créatives : elles sont nouvelles chez nous, moins en Europe, où le duo matinal café-viennoiserie fait partie des habitudes françaises ou italiennes (l’Allemagne et la Grande-Bretagne préfèrent l’offre salée) et où il faut attirer le chaland par des nouveautés, se démarquer du voisin, vu le nombre de boulangeries-pâtisseries. Et puis, par rapport au « fait industriel », le secteur de la boulangerie artisanale tente de se redorer le croissant en innovant et en lançant des labels « viennoiseries 100 % maison » !

Croissants et céréales en fête
Le samedi 6 mai, c’est la fête du Croissant. Un croissant (ordinaire) vendu 1 $ dans les commerces participants au Québec.

Le dimanche 7 mai, le Goût du grain. C’est la deuxième édition d’un événement qui parle de céréales locales de qualité et de ceux qui les utilisent. Une auteure de recettes de cuisine, deux boulangers et une distillatrice viendront en parler. Conférences au Douglas Hall de l’Université McGill.

Les viennoiseries revisitées de Johan Martin
À la fin de son livre de recettes Signature, le jeune chef pâtissier français, qui enseigne à l’école Bellouet Conseil de Paris, consacre plusieurs pages aux viennoiseries qu’il revisite dans les formes et les couleurs : croissant bicolore framboise, brioche chignon, fleur de framboise…

Repéré aussi sur sa page Facebook : son nouveau croissant au pliage accordéon. Johan Martin donnera un cours de maître viennoiserie pour les professionnels ainsi qu’une démonstration à l’Académie du chocolat de Montréal, au printemps 2018.