L’Algérie a été frappée d’un séisme près d’Oran

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a souhaité, dans un tweet, « quiétude et sécurité » pour Oran et ses habitants, à la suite de ce séisme.
Photo: Jacquelyn Martin Agence France-Presse

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a souhaité, dans un tweet, « quiétude et sécurité » pour Oran et ses habitants, à la suite de ce séisme.

Un séisme de magnitude 5,1 s’est produit dimanche soir près d’Oran, principale ville de l’ouest de l’Algérie, qui accueille depuis samedi les Jeux méditerranéens, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).

Cette secousse, ressentie par les habitants de la préfecture de wilaya, n’a pas fait de victimes et les dégâts sont mineurs, selon la protection civile.

Le tremblement de terre s’est produit à 20 h 17 (15 h 17 heure de Montréal) à 12 km au nord de Gdyel, à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Oran, et a été suivi de deux répliques de magnitude 3,2 et 4, a précisé le CRAAG.

À la suite de ces secousses, des maisons se sont fissurées dans la commune d’Arzew, à 40 km à l’est de la ville d’Oran selon la protection civile.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a souhaité, dans un tweet, « quiétude et sécurité » pour Oran et ses habitants, à la suite de ce séisme.

La 19e édition des Jeux méditerranéens, qui rassemble 26 pays du bassin méditerranéen et des Balkans, a débuté samedi et doit s’achever le 5 juillet.

À voir en vidéo