Trump met en garde l’Iran contre toute attaque visant des soldats américains en Irak

Le président des États-Unis, Donald Trump
Photo: Mandel Ngan Agence France-Presse Le président des États-Unis, Donald Trump

Le président des États-Unis Donald Trump a mis mercredi en garde l’Iran contre toute attaque visant des soldats américains en Irak.

« Nous ne voulons pas d’hostilités, mais s’ils nous sont hostiles, ils vont le regretter comme jamais auparavant », a dit M. Trump à propos de l’Iran depuis la Maison Blanche, lors d’un point de presse consacré à la pandémie de coronavirus.

« Selon nos informations […], l’Iran et ses protégés préparent une attaque sournoise contre des troupes américaines et / ou des installations en Irak », avait-il tweeté plus tôt dans la journée. « Si cela a lieu, l’Iran paiera un prix très élevé », avait-il ajouté.

Quelques heures plus tôt, Téhéran avait mis en garde Washington contre le risque d’entraîner le Moyen-Orient dans une « situation désastreuse » en pleine crise du nouveau coronavirus, après le déploiement par les États-Unis de missiles Patriot sur le sol irakien.

À propos de la pandémie, le président iranien Hassan Rohani avait en outre critiqué les États-Unis, estimant qu’ils avaient manqué une « opportunité historique » de lever leurs sanctions contre Téhéran.

Les États-Unis « n’ont pas retenu la leçon même durant cette situation mondiale difficile […]. C’était une question humanitaire. Personne ne les aurait accusés de revenir » sur leur position, a-t-il jugé.

L’Iran, un des pays les plus touchés par la maladie du COVID-19, compte officiellement plus de 3000 morts.