La Russie quitte l’Organisation mondiale du tourisme

En raison du conflit en Ukraine, la Russie est de plus en plus isolée sur la scène diplomatique.
Kirill Kudryavtsev Agence France-Presse En raison du conflit en Ukraine, la Russie est de plus en plus isolée sur la scène diplomatique.

La Russie a officialisé vendredi son retrait de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) dont elle a été suspendue en avril à la suite de l’indignation mondiale suscitée par son offensive militaire contre l’Ukraine.

Le gouvernement « accepte la proposition du ministère russe des Affaires étrangères […] concernant le retrait de la Fédération de Russie de l’Organisation mondiale du tourisme », indique un décret signé par le premier ministre Mikhaïl Michoustine.

L’OMT, une agence des Nations unies chargée de promouvoir le tourisme et basée à Madrid depuis 1976, a annoncé la suspension de la Russie le 27 avril en raison de son intervention en Ukraine, qu’elle jugeait contraire à ses « valeurs ».

En raison du conflit en Ukraine, la Russie est de plus en plus isolée sur la scène diplomatique. Elle a par exemple été écartée du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, où son siège a été suspendu.

Les pays occidentaux ont en outre infligé de lourdes sanctions économiques à Moscou.

À voir en vidéo