La quatrième victime canadienne de l’effondrement à Surfside est une Montréalaise

Les autorités locales ont déclaré qu’au moins 97 personnes avaient perdu la vie dans l’effondrement. Près du site de la catastrophe, des croix en bois ont été érigées en l’honneur des défunts.
Photo: Joe Raedle Getty Images via Agence France-Presse

Les autorités locales ont déclaré qu’au moins 97 personnes avaient perdu la vie dans l’effondrement. Près du site de la catastrophe, des croix en bois ont été érigées en l’honneur des défunts.

La police du comté de Miami-Dade a confirmé l’identité de la quatrième victime canadienne dans l’effondrement d’un immeuble en copropriété en Floride : il s’agit de la Montréalaise Anastasia Gromova.

Les autorités affirment que le corps de la jeune femme de 24 ans a été récupéré dimanche dernier, le 18 juillet, dans les décombres du complexe Champlain, à Surfside.

La famille de Mme Gromova a déclaré qu’elle et son amie Michelle Pazos, âgée de 23 ans, toutes deux de Montréal, étaient en visite en Floride chez le père de Mme Pazos, Miguel, âgé de 55 ans. Anastasia Gromova s’apprêtait à déménager ensuite au Japon pour y enseigner l’anglais.

La police de Miami-Dade a déclaré qu’elle avait retiré le corps de Michelle Pazos des décombres le 9 juillet. Le corps de son père, Miguel Pazos, avait été retrouvé la veille.

La première Canadienne dont le corps a été retrouvé a été identifiée comme étant Ingrid « Itty » Ainsworth, âgée de 66 ans, anciennement de Montréal. Elle et son mari australien, Tzvi, avaient brièvement vécu au Canada avant de déménager en Australie puis finalement en Floride, pour se rapprocher de leurs enfants.

Les autorités locales ont déclaré qu’au moins 97 personnes avaient perdu la vie dans l’effondrement de l’immeuble en copropriété, le 24 juin dernier à Surfside, au nord de Miami Beach. Affaires mondiales Canada avait annoncé que parmi ces victimes, on trouvait quatre Canadiens issus de trois familles différentes.

À voir en vidéo