Trump traite de «losers» des conservateurs qui le critiquent

Le président Trump est critiqué par des républicains pour sa gestion de la pandémie de coronavirus.
Photo: Chip Somodevilla Getty Images via Agence France-Presse Le président Trump est critiqué par des républicains pour sa gestion de la pandémie de coronavirus.

Donald Trump s’est déchaîné contre un groupe d’opposants républicains, dont le mari d’une de ses proches conseillères, en les traitant mardi de « ratés » pour avoir diffusé sur Twitter une vidéo très critique de sa gestion de la crise du coronavirus.

« Plus de 60 000 Américains sont décédés d’un virus mortel que Donald Trump a ignoré », affirme la voix off de cette vidéo d’une minute, intitulée Mourning in America (le deuil en Amérique).

Ce titre rappelle le slogan de la campagne de Ronald Reagan pour sa réélection en 1984, « Morning in America ».

La vidéo fustige la réponse du président républicain à la pandémie qui a plongé le pays dans une grave crise économique.

« Sous la direction de Donald Trump, le pays est plus faible, plus malade et plus pauvre », poursuit le narrateur, décrivant une économie « en ruines ». Depuis le début de la crise, 30 millions de personnes se sont inscrites au chômage aux États-Unis.

« Maintenant, les Américains s’interrogent : si on a quatre ans de plus comme ça, est-ce que l’Amérique existera toujours ? », dit encore le narrateur, qui imite le ton du clip de 1984.

Mais alors que l’original inspirait la prospérité et l’optimisme, ce nouveau clip montre des maisons délabrées, des usines vides et des files d’attente de gens masqués.

Je changerais le nom [du groupe] pour l’appeler le Projet des losers. Ce sont des losers républicains.

La vidéo est rapidement devenue virale avec plus de 5 millions de vues depuis lundi sur le compte Twitter du Projet Lincoln, un groupe de responsables républicains opposés à Donald Trump, dont fait notamment partie George Conway, le mari de la conseillère de la Maison-Blanche Kellyanne Conway.

Le milliardaire républicain a répondu dès lundi soir sur Twitter dans une série de messages, accusant le groupe de « faire honte » à « Abe l’honnête », à savoir l’emblématique président Abraham Lincoln.

« Je ne sais pas ce que Kellyanne a fait à son raté et cinglé de mari, Face de lune, mais ça a dû être très méchant », a-t-il lancé.

Le président semblait toujours ruminer sa colère mardi, en s’exprimant sur le sujet face à la presse avant de quitter Washington pour une visite dans l’Arizona où il a appelé à la relance de l’économie américaine.

« Je changerais le nom [du groupe] pour l’appeler le Projet des losers, a-t-il lancé. Ce sont des losers républicains. »

 

À voir en vidéo