La candidate démocrate Stacey Abrams jette l’éponge

Stacey Abrams espérait devenir la première Afro-Américaine à diriger un état américain. 
Photo: Jessica McGowan Getty Images Agence France-Presse Stacey Abrams espérait devenir la première Afro-Américaine à diriger un état américain. 

Atlanta — La candidate démocrate Stacey Abrams a finalement jeté l’éponge, vendredi, dans la course pour gouverner la Géorgie, ce qui assure ainsi l’élection du républicain Brian Kemp.

Peu après avoir annoncé qu’elle ne pouvait pas gagner, Mme Abrams a toutefois affirmé qu’elle ne lâcherait pas le morceau quant à la façon dont les élections se sont déroulées dans l’État.

Mme Abrams a l’intention de déposer une poursuite en cour fédérale pour dénoncer « la gestion grossière » du scrutin en Géorgie afin de « protéger les futures élections ».

Dans un communiqué, M. Kemp a souligné que l’élection était maintenant terminée, et il a exhorté les Géorgiens à s’unir pour regarder vers l’avant.

Brian Kemp est l’ancien secrétaire d’État de la Géorgie. Mme Abrams et plusieurs militants pour le droit de vote plaident depuis plusieurs mois que dans l’exercice de ses fonctions, M. Kemp a mal géré le système électoral.

Dans un communiqué, M. Kemp a affirmé que l’élection était maintenant terminée, et il a exhorté les Géorgiens à s’unir et regarder vers l’avant.

L’issue du scrutin en Géorgie était contestée depuis dix jours, après les élections de mi-mandat.

Stacey Abrams espérait devenir la première Afro-Américaine à diriger cet État du Sud et la première Afro-Américaine à diriger un État dans l’ensemble du pays.