Le Plan climat d’Obama abrogé

Washington — Le chef de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), Scott Pruitt, a signé mardi un projet de décision abrogeant un ensemble de mesures prises par le gouvernement Obama pour lutter contre les changements climatiques. Le « Clean Power Plan », signé par M. Obama en août 2015, avait pour but d’accélérer la transition énergétique et d’imposer aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 32 % d’ici 2030 par rapport à 2005. Il aurait entraîné la fermeture des centrales thermiques à charbon les plus anciennes et les plus polluantes du pays. « L’EPA a proposé de déterminer que la réglementation datant de l’ère Obama outrepasse l’autorité statutaire de l’Agence », indique l’EPA dans un communiqué. L’abrogation du CPP « facilitera également le développement des ressources énergétiques [du pays] et réduira le fardeau des réglementations inutiles pour le développement de ces ressources », ajoute l’agence. M. Pruitt, ancien procureur général de l’Oklahoma, est un climatosceptique qui a combattu les initiatives environnementales de M. Obama.